Ouled Cité Mahieddine Ayoune el zorgue Index du Forum

Ouled Cité Mahieddine Ayoune el zorgue
Discussions, échanger des photos de la cite mahieddine

 FAQ{FAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LE SAVIEZ-VOUS?
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ouled Cité Mahieddine Ayoune el zorgue Index du Forum ->
Divers
-> Culture Générale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
titi
Modératrice

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2010
Messages: 3 141
Batiment: C
Localisation: Ile de France...
Point(s): 1 147
Moyenne: 0,37

MessagePosté le: Mer 9 Mar - 21:43 (2011)    Sujet du message: LE SAVIEZ-VOUS? Répondre en citant

La différence entre un fleuve et une rivière

Un fleuve est un cours d'eau qui se jette dans la mer ou dans l'océan – ou, exceptionnellement, dans un désert, comme pour l'Okavango. Il se distingue d'une rivière, qui se jette dans un autre cours d'eau. Les fleuves ayant leur source proche de la côte maritime sont appelés fleuves côtiers.

Une rivière est un cours d'eau qui s'écoule sous l'effet de la gravité et qui se jette dans une autre rivière ou dans un fleuve, contrairement au fleuve qui se jette, lui, dans la mer ou l'océan.

L'origine de la rivière s'appelle la source. La rivière coule dans un chenal appelé le lit, qui chemine dans les terres jusqu'au terme de la rivière, l'embouchure. Celle-ci peut donner dans une autre rivière ou un fleuve (on parle alors de confluent pour désigner l'embouchure) ou un lac. Certaines rivières s'assèchent progressivement en arrivant dans une zone aride, et n'ont pas d'embouchure à proprement parler. On parle alors d'endoréisme.

Chaque rivière collecte l'eau d'un "sous-bassin versant", l'ensemble de ces sous-bassins constituant le bassin versant d'un fleuve. Les rivières ont divers faciès et abritent divers écosystèmes, de la source à leur embouchure. On parle de torrent si la pente est forte et le courant rapide. Si la berge supporte une large bande boisée, elle est dite ripisylve, et on parle de forêt-galerie si la canopée est jointive au dessus de la rivière.

Les trois plus longs fleuves au monde sont le Nil avec 6.718 km, suivi par l'Amazone avec 6.500 km environ, et finalement le Yangtsé avec 6.300 km. L'Amazone est cependant le fleuve qui possède, et de loin, le plus grand bassin versant (6.150.000 km²) et le plus grand débit (190.000 m³/s).


Le D est un fleuve côtier de 134 mètre de long qui coule à Lincoln City dans l'Oregon, à l'ouest des États-Unis. Il prend sa source au Devils Lake et se jette dans l'océan Pacifique. Il a été proclamé "le cours d'eau le plus court au monde" par l'État de l'Oregon, et a été inscrit au Livre Guinness des records. Il perdit son titre en 1989 au profit de la Roe River dans le Montana. Les habitants de Lincoln City soumirent une nouvelle mesure extrême de 36 mètres, lors des grandes marées,au livre Guinness des records pour récupérer leur titre. À partir de 2006, le Livre Guinness retira la catégorie en question.

_________________
Pas peur la dame


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 9 Mar - 21:43 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mohamed1


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2009
Messages: 264
Localisation: Alger
Point(s): 385
Moyenne: 1,46

MessagePosté le: Mer 9 Mar - 22:17 (2011)    Sujet du message: LE SAVIEZ-VOUS? Répondre en citant

Bravo, très instructif le sujet.
Chez nous à Tablat on appelle la source "EL ANCER", en kabylie "THALA"
Okay Okay


Revenir en haut
titi
Modératrice

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2010
Messages: 3 141
Batiment: C
Localisation: Ile de France...
Point(s): 1 147
Moyenne: 0,37

MessagePosté le: Mer 9 Mar - 22:19 (2011)    Sujet du message: LE SAVIEZ-VOUS? Répondre en citant

Il existe trois types de sécheresse




Une sécheresse est une période significativement longue pendant laquelle les quantités de précipitations sont en dessous des statistiques dans une région si bien que le manque d'eau a des impacts sur la flore naturelle ou cultivée. Ce manque d'eau peut être aggravé ou expliqué par des pompages, une baisse du niveau de la nappe phréatique, l'érosion et la dégradation des sols (l'humus favorise la rétention de l'eau, la coupe à blanc de zones forestières dans la région de l'Amazonie, par exemple, entraîne rapidement la perte de cet humus essentiel à la rétention de l'eau et cause une désertification anthropomorphique accélérée), une augmentation de l'évapotranspiration induite par des plantations consommatrices d'eau (peupliers, maïs…).
Ce "déficit hydrique" est épisodiquement naturel (par exemples, périodes glaciaires/interglaciaires, cycles El Niño / El Niña, etc.) et peut être amplifié par l'émission humaine de gaz à effet de serre.


Il existe donc trois sortes de sécheresse :
- la sécheresse météorologique quand il y a une période prolongée de précipitations en dessous de la moyenne ;
- la sécheresse agricole quand il n'y a pas assez d'humidité pour les cultures. Cette condition peut avoir lieu même si les précipitations sont normales à cause des conditions du sol et des techniques agricoles, ou de choix de plantes inadaptées (ex : maïs ou riz, très consommateurs d'eau en zone sèche).
- la sécheresse hydrologique quand les réserves d'eau disponibles dans les nappes aquifères, lacs et réservoirs descendent en dessous de la moyenne. Ceci peut arriver même avec des précipitations normales ou au-dessus de la moyenne lorsque l'eau est détournée pour une autre zone géographique ou qu'elle a été surexploitée, ou quand qu'une consommation élevée d'eau dépasse les capacité de la nappe ou des réservoirs à se renouveler, ou quand les conditions d'alimentation des nappes (perméabilité du sol (Voir Loi de Darcy) ne sont plus réuni

_________________
Pas peur la dame


Dernière édition par titi le Jeu 10 Mar - 01:34 (2011); édité 2 fois
Revenir en haut
titi
Modératrice

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2010
Messages: 3 141
Batiment: C
Localisation: Ile de France...
Point(s): 1 147
Moyenne: 0,37

MessagePosté le: Mer 9 Mar - 22:21 (2011)    Sujet du message: LE SAVIEZ-VOUS? Répondre en citant

Okay Okay
_________________
Pas peur la dame


Revenir en haut
titi
Modératrice

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2010
Messages: 3 141
Batiment: C
Localisation: Ile de France...
Point(s): 1 147
Moyenne: 0,37

MessagePosté le: Mer 9 Mar - 22:25 (2011)    Sujet du message: LE SAVIEZ-VOUS? Répondre en citant

L’origine du TGV




L’origine du TGV


L’idée de créer un train à grande vitesse pour relier les principales villes françaises a émergé au cours des années 1960, après que le Japon eut commencé la construction du Shinkansen en 1959. À l’époque, la SNCF cherchait un moyen de redresser la fréquentation de ses trains, qui baissait inexorablement (en faveur de l’automobile et de l’avion).


Dans sa première version, le TGV devait être mû par des turbines à gaz. Ce choix était motivé par la taille relativement petite des turbines, leur puissance massique élevée et leur capacité à délivrer une puissance élevée pendant un temps important. Le premier prototype TGV 001 sortit des ateliers Alsthom de Belfort le 25 octobre 1971 et fut la 1ère rame de ce type construite. La seconde ne vit jamais le jour pour cause de budget. Ce prototype atteignit la vitesse de 318 km/h, qui reste à ce jour le record du monde de vitesse ferroviaire en traction thermique. Le style du TGV, tant intérieur qu’extérieur avec le nez caractéristique des motrices, est dû au designer français Jacques Cooper et a marqué les générations suivantes de matériel.


À la suite de la crise pétrolière de 1973, le choix fut fait de revenir à la traction électrique, avec acheminement du courant par caténaires et captage par pantographe. Le passage à la traction électrique imposa de reprendre le programme de recherches et d’essais dans nombre de domaines. En mars 1974, le premier ministre Pierre Messmer décida d’engager la construction d’une première ligne entre Paris et Lyon, la LGV Sud-Est (LN1).
Suivant une campagne d’essais menée avec deux rames de présérie, appelées en interne Patrick et Sophie (initiales de PSE : Paris Sud Est), livrées en 1978. La première commande fut livrée à partir du 25 avril 1980. Le service TGV ouvrit au public entre Paris et Lyon le 27 septembre 1981.


A noter que le sigle TGV signifiait à l’origine "Turbotrain à Grande Vitesse" dans la dénomination du premier turbotrain expérimental TGV 001. Il s’agissait de marquer une nouvelle étape, en dépassant les 200 km/h pratiqués (parcimonieusement) sur le réseau classique depuis 1967. L’usage courant de ce sigle pour désigner cette rame a fait évoluer naturellement sa signification vers "Train à Grande Vitesse

_________________
Pas peur la dame


Dernière édition par titi le Mer 9 Mar - 23:24 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
titi
Modératrice

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2010
Messages: 3 141
Batiment: C
Localisation: Ile de France...
Point(s): 1 147
Moyenne: 0,37

MessagePosté le: Mer 9 Mar - 22:47 (2011)    Sujet du message: LE SAVIEZ-VOUS? Répondre en citant

La légende de Koobor le Koala




Il était une fois au Temps du rêve (thème central de la culture des aborigènes d'Australie expliquant les origines de leur monde), un orphelin nommé Koobor constamment maltraité et négligé par son clan.
La région était très sèche et chaque soir, tout le monde buvait avant lui et il ne lui restait jamais assez d'eau pour assouvir sa soif. Il dût alors apprendre à vivre en mangeant les feuilles pleines d'eau du gommier, mais ce n'était jamais suffisant. Un matin, quand le clan partit chercher de la nourriture, ils oublièrent de cacher les seaux d'eaux et pour la première fois dans sa vie, Koobor eût assez d'eau à boire. Il s'en remplit la panse qui était prête à éclater. Une fois, sa soif assouvie, il se rendit compte que son clan serait fort fâché quand il rentrerait. Il décida alors de rassembler tous les seaux d'eau et les suspendit à une branche basse pour les cacher. Il grimpa ensuite dans les branches et entonna un chant merveilleux qui fit tellement pousser l'arbre qu'il en devint le plus haut de la forêt.
Le soir, quand les gens du clan de Koobor regagnèrent le village, ils étaient fourbus et assoiffés et devinrent bientôt fort en colère quand ils virent leurs seaux d'eau pendus au plus grand arbre où était Koobor. Ils lui demandèrent de rendre les seaux volés, mais celui-ci refusa et leur dit : "À votre tour d'avoir soif !". Cela les mit dans une colère noire. Plusieurs hommes grimpèrent à l'arbre, mais Koobor les faisait tomber en les tapant avec les seaux. Deux sorciers plus futés arrivèrent tout de même jusqu'en haut et battirent Koobor et lancèrent son petit corps brisé qui s'écrasa par terre.
Alors que tous regardaient, ils virent le corps brisé se métamorphoser en koala et grimper à l'arbre tout proche. Il s'assit alors au plus haut des branches et commença à mâcher des feuilles de gommier. Koobor leur dit alors :"Vous pouvez me tuer pour me manger, mais ma peau ne peut être ni dépecée, ni mes os brisés avant que je ne sois cuit. Si quelqu'un ose désobéir, mon esprit assèchera tous les lacs et toutes les rivières, si bien que tout le monde en mourra, et il en sera ainsi de tous les koalas !".


Voilà pourquoi les koalas n'ont pas besoin d'eau pour rester en vie et pourquoi les aborigènes respecte toujours l'ordre de Koobor lorsqu'ils font cuire un koala, car ils ont peur qu'il ne revienne et ne leur prenne toute leur eau, les laissant assoiffés pour toujours.

_________________
Pas peur la dame


Dernière édition par titi le Mer 9 Mar - 23:20 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
titi
Modératrice

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2010
Messages: 3 141
Batiment: C
Localisation: Ile de France...
Point(s): 1 147
Moyenne: 0,37

MessagePosté le: Mer 9 Mar - 22:55 (2011)    Sujet du message: LE SAVIEZ-VOUS? Répondre en citant

La particularité du drapeau du Paraguay


Le drapeau du Paraguay fut adopté en 1842. Cependant, l'emblème et les proportions ont varié plusieurs fois au cours de l'Histoire. Il existe de nombreux récits concernant l'origine du drapeau du Paraguay, mais la plus répandue affirme que ses couleurs correspondent aux couleurs des uniformes des soldats paraguayens qui aidèrent à la défense de Buenos Aires face aux invasions britanniques.
Le drapeau avec les trois bandes horizontales adopté en 1812 ne fit pas immédiatement l'unanimité, aussi, pendant le régime de José Gaspar Rodriguez de Francia un drapeau tricolore avec des bandes verticales (pratiquement identique au drapeau français) fut utilisé. Le 25 novembre 1842 la disposition horizontale des trois bandes est définitivement adoptée, puis plus tard est ajouté le blason qui caractérise aujourd'hui le drapeau du Paraguay.


Le drapeau du Paraguay a la particularité d'avoir deux faces différentes (c’est le seul au monde) :
- sur le recto, on peut observer les armoiries du pays
De forme circulaire, elle montre en son centre une étoile d'or entourée par deux rameaux, une de palmier et l'autre d'olivier. Les rameaux sont entourés, en lettres majuscules la dénomination officielle du pays en espagnol : República del Paraguay (République du Paraguay).



sur le verso on trouve un lion, assis devant une pique surmonté du bonnet phrygien le tout entouré par la devise nationale : Paz y Justicia ("Paix et justice").


_________________
Pas peur la dame


Revenir en haut
titi
Modératrice

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2010
Messages: 3 141
Batiment: C
Localisation: Ile de France...
Point(s): 1 147
Moyenne: 0,37

MessagePosté le: Mer 9 Mar - 23:12 (2011)    Sujet du message: LE SAVIEZ-VOUS? Répondre en citant

Pourquoi la pomme d'Adam s'appelle-t-elle ainsi



La pomme d'Adam est le nom familier de la proéminence du cartilage thyroïde du larynx sur la face antérieure du cou. Il s'agit de la convergence en avant (sur la ligne médiane) des 2 lames.
La pomme d'Adam est essentiellement une caractéristique de l'homme adulte, bien que les femmes soient dotées du même cartilage proéminent : les femmes, même sans sur poids, ont une localisation graisseuse entre le menton et le cou dans laquelle est cachée leur pomme d'Adam. Il est rarissime que la pomme d'Adam soit saillante chez la femme.
A noter que plus on a une voix grave et plus la pomme d'Adam est basse.

Le nom vient du fruit défendu qu'Ève fait consommer à Adam (devenu, au fil des traductions, une pomme), fruit qui lui serait "resté en travers de la gorge" selon la tradition catholique.
Même si le pommier est le plus souvent cité (parce que c'est un arbre courant en Europe) l'espèce de l'arbre n'est pas indiquée dans les textes de la Genèse. Ainsi, selon les interprétations, le fruit défendu serait une pomme, une poire, une figue ou une grenade. La référence fréquente à la pomme pourrait être due au fait qu'en latin, pomum signifie "fruit", le terme propre pour désigner les pommes étant malum, mala. Ainsi, quand les peintres ont illustré le fruit défendu ils ont choisi celui qui paraissait le mieux correspondre au terme pomum, la pomme. Selon d'autres interprétations, la pomme est restée associée au péché originel, du fait de la traduction latine de la Vulgate et du nom latin de l'arbre malus, qui désigne aussi bien un arbre "mauvais", c'est-à-dire

_________________
Pas peur la dame


Dernière édition par titi le Mer 9 Mar - 23:31 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
titi
Modératrice

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2010
Messages: 3 141
Batiment: C
Localisation: Ile de France...
Point(s): 1 147
Moyenne: 0,37

MessagePosté le: Mer 9 Mar - 23:30 (2011)    Sujet du message: LE SAVIEZ-VOUS? Répondre en citant

Qu’est ce que le logiciel Carnivore ? humm


Carnivore est un policeware (anglicisme, mot-valise formé à partir de police et software, littéralement "logiciel de police") implanté par le Federal Bureau of Investigation (FBI) qui est similaire aux écoutes téléphoniques, mais concerne les courriers qui peut observer tout le trafic Internet d'un utilisateur cible.
Le logiciel Carnivore que le FBI doit installer chez les fournisseurs d'accès internet (FAI) est essentiellement un Packet sniffer personnalisable. C’est le premier exemple de policeware révélé au public.

Le logiciel est issu d'un projet précédent du FBI, Omnivore. Omnivore débuta en février 1997, et fut ensuite renommé. Après une image négative longtemps relayée par la presse, le FBI changea le nom de son système de "Carnivore" à "DCS1000", un nom plus commun. DCS est censé signifier "Digital Collection System". Le système dispose néanmoins des mêmes fonctionnalités. Les trois systèmes séparés (Carnivore, Packeteer et CoolMier) sont connus sous le nom de DragonWare Suit.
Il a été rapporté au milieu du mois de janvier 2005 que le logiciel Carnivore avait été abandonné par le FBI depuis 2001, en faveur de logiciels disponibles dans le commerce.

_________________
Pas peur la dame


Revenir en haut
titi
Modératrice

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2010
Messages: 3 141
Batiment: C
Localisation: Ile de France...
Point(s): 1 147
Moyenne: 0,37

MessagePosté le: Mer 9 Mar - 23:46 (2011)    Sujet du message: LE SAVIEZ-VOUS? Répondre en citant

Lorigine du nom Macintosh




Le nom Macintosh (ou Mac), désigne une série de différentes familles d'ordinateurs personnels, conçus, développés et vendus par Apple Inc.

Le projet Macintosh débute à la fin des années 1970. Jef Raskin, employé d'Apple depuis 1978, avait dans l'idée de créer un ordinateur simple d'utilisation et peu cher et donc accessible aux consommateurs moyens. Il présente son idée à Mike Markkula, l'un des trois fondateurs d'Apple Computer, en mars 1979. Celui-ci lui donne son feu vert en septembre 1979 pour embaucher quelques personnes et monter une équipe au sein d'Apple.

Le projet porte le nom de Macintosh, du nom de la pomme préférée de Raskin, la McIntosh (la McIntosh est en effet une pomme à peau rouge et épaisse à chair blanche, tendre, juteuse et acidulée devant son nom à John McIntosh qui la découvrit en 1811 au Canada). Il faut cependant modifier l'orthographe du nom pour des raisons légales, car elle est trop proche de McIntosh Laboratory, un constructeur de matériel Hi-Fi.

Le premier Macintosh est lancé le 24 janvier 1984. C'est le premier ordinateur utilisant une souris et une interface graphique au lieu d'une interface en ligne de commande à rencontrer un succès commercial.

_________________
Pas peur la dame


Revenir en haut
titi
Modératrice

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2010
Messages: 3 141
Batiment: C
Localisation: Ile de France...
Point(s): 1 147
Moyenne: 0,37

MessagePosté le: Jeu 10 Mar - 00:42 (2011)    Sujet du message: LE SAVIEZ-VOUS? Répondre en citant

La différence entre un boulevard et une avenue

Le boulevard est une voie de communication reposant sur d'anciens remparts. Le mot vient du néerlandais bolwerk signifiant rempart.
C'est à partir du XVIIIe siècle à Paris que l'utilisation du boulevard dans l'urbanisme devient utile pour pouvoir contourner les enceintes de la ville.
Son utilisation se fait encore plus systématique sous le second empire lorsque Haussman décide d'aérer la ville et de créer des axes de promenades. A partir de là, des axes de grande circulation ont reçu le nom de boulevard alors qu'ils ne passaient pas sur d'ancien remparts. Il suffisait que la voie soit relativement importante (quatre voies de circulation ou plus) avec de larges allées piétonnières sur les bords plantées d’arbres.


Les boulevards sont associés à un certain état d'esprit de flânerie et de légèreté. Cette vocation au divertissement se manifeste au XVIIIe siècle par l'installation de nombreux théâtres autour de la porte Saint-Martin. L'esprit "boulevardier" se développe dans les théâtres de boulevard, qui donnent des pièces légères et divertissantes, éloignées de l'académisme des théâtres officiels.

Le boulevard du Temple reçoit ainsi le surnom de "boulevard du Crime" à l'époque de la Restauration, allusion aux innombrables forfaits commis non dans la rue mais sur les scènes de théâtre. C'est aussi sur les Grands Boulevards qu'aura lieu la première représentation publique de cinématographe.
Au Québec, le boulevard comprend souvent un terre-plein central.


Une avenue, est quant à elle, une grande voie de circulation qui doit finir à au moins l’une des extrémités par un monument. Elle est également censée être toujours bordée d’arbres.


Les rues se distinguent donc en principe des avenues et des boulevards par l'absence d'arbre. Une exception est la ceinture des arrondissements extérieurs de Paris, formée en particulier par la rue Ordener, la rue des Pyrénées, la rue de Tolbiac, la rue d'Alésia et la rue de la Convention. En sens inverse, l'avenue de l'Opéra ne comporte pas d'arbres afin de préserver la vue sur le Palais Garnier.

_________________
Pas peur la dame


Revenir en haut
titi
Modératrice

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2010
Messages: 3 141
Batiment: C
Localisation: Ile de France...
Point(s): 1 147
Moyenne: 0,37

MessagePosté le: Jeu 10 Mar - 00:52 (2011)    Sujet du message: LE SAVIEZ-VOUS? Répondre en citant

L’origine de la Coupe du Monde de Football




Le projet d'organiser une Coupe du monde commence dès la création de la FIFA en 1904. En 1906, la première édition est programmée en Suisse et quatre poules de quatre équipes en guise de premier tour sont mises en place. Mais lors de la clôture des confirmations d'inscriptions pour les seize sélections invitées, le 31 août 1905, aucune fédération ne confirme sa participation, et le projet est enterré.

Avec la mise en place d'un tournoi olympique de football à partir de 1908, la FIFA veut procéder à la reconnaissance de ce tournoi olympique comme championnat du monde de football amateur. L'idée est validée lors du congrès de la FIFA en 1914, mais la Première Guerre mondiale bloque cette initiative.
Après la Grande Guerre, la FIFA modifie son attitude. Dès son élection à la présidence de la FIFA, Jules Rimet met tout en œuvre pour ne pas reconnaître le tournoi olympique comme championnat du monde de football amateur, militant pour la mise en place d'une nouvelle compétition. Les Jeux olympiques de 1924 et 1928 permettent d'établir un dialogue constructif entre les formations d'Amérique du Sud et celles du Vieux continent.
Le projet de Coupe du monde est finalement adopté par la FIFA le 28 mai 1928 par 25 voix pour et 5 contre (les pays scandinaves) et 1 abstention (l'Allemagne).

L'organisation de la première Coupe du monde est confiée à l'Uruguay le 18 mai 1929 (pour fêter le centenaire de son indépendance et surtout car il est double champion olympique en titre) lors du congrès de la FIFA 1929 à Barcelone.
Pour des raisons financières et d'intendance, seulement quatre sélections européennes acceptent d'effectuer le long déplacement en Uruguay en 1930 : la France, la Belgique, la Yougoslavie et la Roumanie.
Jules Rimet est même contraint de procéder à un authentique tour de France pour convaincre autorités, joueurs et employeurs afin que la France ne rate pas ce premier rendez-vous mondial. Quelques joueurs parviennent à se dégager de leurs obligations professionnelles pour deux mois alors que l'entraîneur des Bleus, Gaston Barreau, ne peut effectuer le déplacement en Uruguay en raison de ses obligations professionnelles.
Au total, treize pays participent à cette première édition : Mexique, Chili, Argentine, Brésil, Bolivie, Pérou, Uruguay, Paraguay, États-Unis, France, Yougoslavie, Roumanie, Belgique.

Le dimanche 13 juillet 1930 devant plus de 2.000 spectateurs, Lucien Laurent inscrit, sous la neige, le premier but de la première coupe du monde de football face au Mexique.
Quelques jours plus tard, au stade Centenario (100.000 places), eu lieu la première finale de la coupe du monde. L'Uruguay triomphant 4-2 de l'Argentine. Le capitaine uruguayen José Nasazzi se voit remettre par Jules Rimet la petite statuette (en hommage à l'action du président de la FIFA, le premier trophée qui reste en usage depuis 1930 se nomme "Coupe Jules Rimet").

_________________
Pas peur la dame


Revenir en haut
titi
Modératrice

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2010
Messages: 3 141
Batiment: C
Localisation: Ile de France...
Point(s): 1 147
Moyenne: 0,37

MessagePosté le: Jeu 10 Mar - 01:00 (2011)    Sujet du message: LE SAVIEZ-VOUS? Répondre en citant

La madjer



Un geste pour la postérité
En 1987, lors de la finale de la Coupe des clubs champions, Rabah Madjer inscrit un but en laissant le ballon passer entre ses jambes et en le reprenant d'une talonnade derrière la jambe d'appui. Le joueur algérien a donné son nom à ce geste technique, qui est depuis repris par d'autres footballeurs. A noter qu'il n'est pas le premier footballeur à le réaliser, puisque George Best le faisait déjà dans les années 70.

_________________
Pas peur la dame


Dernière édition par titi le Jeu 10 Mar - 01:30 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
titi
Modératrice

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2010
Messages: 3 141
Batiment: C
Localisation: Ile de France...
Point(s): 1 147
Moyenne: 0,37

MessagePosté le: Jeu 10 Mar - 01:09 (2011)    Sujet du message: LE SAVIEZ-VOUS? Répondre en citant

Ali Bencheikh




Né le 9 novembre 1955 à ath waguag (daira de mansourah,region des bibans en basse kabylie) fils de yahya o'cheikh dans l'actuelle wilaya de Bordj-Bou-Arreridj en Algérie, Ali Bencheikh se révéla au public à l'âge de 17 ans. International à plusieurs reprises ayant récolté de nombreux titres nationaux, Ali aurait pu prétendre à une carrière plus fabuleuse encore puisqu'il passa à côté de deux coupes du monde 1982 et 1986 et surtout d'une carrière professionnelle en 1977 au FC Nantes Atlantique si ce n'était l'interdiction du défunt président Houari Boumediene en personne car il estimait à l'époque que Bencheikh était l'icône des jeunes. Un patrimoine national en quelque sorte.

« Alilou », comme aimaient l'appeler les supporters du doyen des clubs algériens dont il est le pur produit, a passé presque la quasi-totalité de sa carrière au MCA, pendant 15 ans (1973-1988).


******Par ailleurs, il est le seul joueur dans les annales du football mondial à avoir écopé d'un carton rouge pour se voir finalement autorisé à jouer la rencontre suivante, c'est-à-dire le match retour de la finale de la coupe d'Afrique des clubs champions contre le Hafia Conakry que le Mouloudia remporta aux pénalties.******

PS/ Je me souviens très bien, à la fin du match ils ont éteint les lumières dans le stade , Et ils ont fait des misères aux Algériens. En tout cas chez moi c’était la fête.en plus il faisait beau à Alger. Very Happy

Palmarès
Avec le MC Alger :

Champion d'Algérie 4 fois en 1972, 1975, 1976, 1978
Vainqueur de la Coupe d'Algérie 3 fois en 1973, 1976 et 1983
Vainqueur de la Ligue Des Champions d'Afrique en 1976
Vainqueur de la Coupe du Maghreb des Vainqueurs de coupes en 1974
Finaliste de la Coupe du Maghreb des clubs champions en 1975

Parcours professionnel
Avec l'Algérie :
1973-1988 : MC Alger

Entraîneur (Benjamins MCA 88, Juniors MCA 90, Seniors MCA 96)
63 sélections avec l'équipe d'Algérie
Vainqueur des Jeux africains en 1978 à Alger
Médaillé de Bronze aux Jeux Méditerranéens de 1979 à Split
Quatrième de la Coupe d'Afrique des nations en 1982 en Libye
Participation sans jouer aucun match en Coupe du monde de football1982 en
Espagne

_________________
Pas peur la dame


Dernière édition par titi le Jeu 10 Mar - 18:38 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
titi
Modératrice

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2010
Messages: 3 141
Batiment: C
Localisation: Ile de France...
Point(s): 1 147
Moyenne: 0,37

MessagePosté le: Jeu 10 Mar - 01:42 (2011)    Sujet du message: LE SAVIEZ-VOUS? Répondre en citant

Ce qu'il faut savoir du changement d'heure

Pouette pouette moi je n'aime pas.


En avril 1784, Benjamin Franklin évoque pour la première fois dans le quotidien français Le Journal de Paris la possibilité de décaler les horaires afin d’économiser l’énergie. L’idée reste cependant sans suite et n’est reprise qu’à partir de 1907 par le Britannique William Willet qui démarre une campagne contre "le gaspillage de la lumière".


L’Allemagne est la première à instaurer ce changement d’heure le 30 avril 1916 et est rapidement suivie par les Anglais le 21 mai 1916 : le Parlement met en place le British Standard Time, en avance d’une heure sur l’heure du méridien de Greenwich. L’idée est reprise par l’Irlande et l’Italie, ainsi que par la plupart des pays européens après la guerre. En Allemagne, entre 1947 et 1949, on instaure même un Hochsommerzeit où les montres étaient décalées d’une deuxième heure entre le 11 mai et le 29 juin.


En France, l’heure d’été a été proposée par le député bas-alpin André Honnorat, en 1916, puis instituée par une loi votée le 19 mars 1917 (par 291 voix contre 1775) et abandonnée par le Gouvernement provisoire de la République française, le 14 août 1945 avec une certaine confusion entre zone libre et occupée pendant l’Occupation (la zone occupée étant à l’heure allemande). Entre 1946 et 1976, la France n’a pas appliqué d’heure d’été.
En 1973 cependant, le choc pétrolier a entraîné les gouvernements dans des politiques d’économie énergétique. L’objectif des gouvernants était de réduire les consommations d’électricité en matière d’éclairage en soirée. C’est le 28 mars 1976 que l’on a rétabli l’heure d’été.


Depuis 2002, les changements d’heure en été et en hiver doivent se faire à des dates prédéfinies :
- la période de l’heure d’été commence, à 1 heure du matin, UTC, le dernier dimanche de mars ;
- la période de l’heure d’été se termine, à 1 heure du matin, UTC, le dernier dimanche d’octobre.

Une étude réalisée conjointement par le ministère de l’Industrie, EDF et l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) estimait qu’en 1996 l’économie d’électricité (poste d’éclairage) était d’environ 1,3 TWh (soit environ 293.000 tep en équivalence énergie primaire). Toujours d’après l’ADEME, le poste de la consommation électrique en éclairage a faiblement évolué ces dernières années et l’énergie économisée en 2003 serait toujours de 1,3 Twh, soit 0,28 % de la consommation intérieure d’électricité et 4 % de la consommation d’éclairage totale. Ces études n’incluent pas la consommation accrue de carburant des véhicules lors des soirées estivales. En incluant l’ensemble des coûts énergétiques, la Commission européenne considère "que les économies effectivement réalisées sont difficiles à déterminer, et, en tout cas, relativement limitées". La généralisation des lampes fluorescentes et l’adaptation de l’éclairage public à la luminosité ambiante participent à l’amélioration de l’efficience énergétique et a pour conséquence de réduire les bénéfices du changement d’heure, même si ces derniers restent d’actualité jusqu’en 2030, selon un rapport de l’ADEME de 2010. Le maintien de l’heure d’été en Europe, si elle persiste, devrait être essentiellement motivé par le confort des loisirs en soirées estivales.

_________________
Pas peur la dame


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:20 (2016)    Sujet du message: LE SAVIEZ-VOUS?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ouled Cité Mahieddine Ayoune el zorgue Index du Forum ->
Divers
-> Culture Générale
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com