Ouled Cité Mahieddine Ayoune el zorgue Index du Forum

Ouled Cité Mahieddine Ayoune el zorgue
Discussions, échanger des photos de la cite mahieddine

 FAQ{FAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Affaire Djezzy : Le gouvernement hors champs ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ouled Cité Mahieddine Ayoune el zorgue Index du Forum ->
Divers
-> Actualite Nationale et internationale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
LARSID


Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2012
Messages: 348
Point(s): 1 077
Moyenne: 3,09

MessagePosté le: Ven 13 Avr - 18:42 (2012)    Sujet du message: Affaire Djezzy : Le gouvernement hors champs ? Répondre en citant

Par Hakim Merabet | 13/04/2012 | 17:19 Algérie1.com


Le gouvernement risque de laisser des plumes dans le contentieux qui l’oppose au groupe 0rascom Telecom Holding (OTH). En effet, Naguib Sawiris qui ne désespère pas de pouvoir se faire rembourser toutes les taxes et les condamnations dont sa filiale algérienne «Djezzy», à fait l’objet depuis 2008, menace de saisir le tribunal de Genève. Son groupe a ainsi annoncé ce jeudi via un communiqué repris par l’AFP avoir «informé» officiellement le gouvernement algérien de sa décision de recourir à l’arbitrage international dans le conflit portant sur sa filiale algérienne «Djezzy».
Estimant que les décisions ayant ciblé sa filiale algérienne depuis 2008 sont «illégitimes», Sawiris à donc décidé de saisir le tribunal des contentieux commerciaux internationaux pour plaider sa cause. Le groupe Sawiris soutient ainsi que depuis 2008, ses «droits garantis par la convention entre l’Algérie» et l’Égypte, en matière de protection des investissements ont «été violés par les autorités algériennes».
Retour de flammes
Il cite notamment la dernière condamnation de Djezzy à une amende de 1,3 milliard de dollars.Il escompte ainsi récupérer toutes ces sommes dont il a dû s’acquitter auprès du tribunal de Genève après avoir épuisé toutes les voies de recours en Algérie.   Et si le tribunal commercial de Genève lu donne raison, le gouvernement algérien sera contraint de rembourser une coquette sommes en devise sonnantes et trébuchantes au groupe Orascom.  Autre dommage collatéral, si Orascom obtient gain de cause, la valeur marchande de Djezzy que le gouvernement veut racheter coûte que coûte, risque de s’envoler.  Et ce sera alors une perte sèche pour l’Algérie qui aura à racheter Djezzy au prix fort, ou abandonner carrément l’opération.
Résultats des comptes : le gouvernement a péché par une gestion calamiteuse de ce dossier à travers une série de décisions administratives et fiscales contre Djezzy qu’elle a prise curieusement depuis 2008 seulement.  Or, cet opérateur a été choyé depuis son installation en Algérie en 2002.
La facture risque d’être salée
On s’en souvient les autorités avaient même mis l’opérateur historique «Algérie télécom», en veilleuse pour permettre à son concurrent privé égyptien de prospérer et damer le pion à l’opérateur national.  D’où la question de savoir qui a été derrière la propulsion de Djezzy au détriment d’Algérie Télécom ? Mais surtout pourquoi Djezzy n’a jamais été inquiété durant les six premières années avant de voir la main lourde de l’Etat s’abattre sur elle ?.
L’expert algérien Mourad Goumiri avait estimé mercredi dernier dans une tribune publiée sur El Watan, que le recours au tribunal de Genève est une mauvaise nouvelle pour le gouvernement.  Cet économiste pointe du doigt le fait que l’opérateur égyptien fasse l’objet de condamnations successives depuis 2008 alors qu’il n’a jamais été inquiété auparavant.  Le Pr Mourad Goumiri ne comprend non plus pourquoi le gouvernement se soit engagé publiquement à racheter la filiale Djezzy au risque de la payer le prix fort.  Déjà que le repreneur russo-norvégien Vimpelcom qui a acquis 51 %du groupe Sawiris, vient de se voir offrir une «prime» de 900 millions de dollars sur le prix de Djezzy.
En effet l’estimation de vente de Djezzy à l’Algérie d’après l’évaluation faite par le cabinet d’affaires Sherman & Sterling LLP-France société-mère britannique), a atteint 6,9 millions de dollars. Or ? Orascom n’a payé que 6 milliards de dollars. Et rien n’exclut que la cote de Djezzy ne soit pas réévaluée au regard de la volonté affichée par le gouvernement de la racheter. La facture sera encore plus salée si Orascom obtient gain de cause à Genève. A qui profite donc ce gestion aléatoire de l’affaire Djezzy ?.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 13 Avr - 18:42 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ammar
Co-Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 203
Localisation: Quelque part
Point(s): 821
Moyenne: 0,68

MessagePosté le: Sam 14 Avr - 08:09 (2012)    Sujet du message: Affaire Djezzy : Le gouvernement hors champs ? Répondre en citant

H'na fi h'na koul ou wakkal
0rascom Telecom Holding (OTH) jat wahadha l'algerie wella kach wahed jabha ??????? Sad
_________________
يا أخي في الهند أو في المغرب ... أنا منك، أنت مني، أنت بي
لا تسل عن عنصري عن نسبي .... إنه الإسلام أمي وأبي


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:50 (2016)    Sujet du message: Affaire Djezzy : Le gouvernement hors champs ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ouled Cité Mahieddine Ayoune el zorgue Index du Forum ->
Divers
-> Actualite Nationale et internationale
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com