Ouled Cité Mahieddine Ayoune el zorgue Index du Forum

Ouled Cité Mahieddine Ayoune el zorgue
Discussions, échanger des photos de la cite mahieddine

 FAQ{FAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le cancer du poumon

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ouled Cité Mahieddine Ayoune el zorgue Index du Forum ->
Divers
-> Santé
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
LARSID


Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2012
Messages: 348
Point(s): 1 077
Moyenne: 3,09

MessagePosté le: Lun 30 Avr - 08:45 (2012)    Sujet du message: Le cancer du poumon Répondre en citant


Sommaire

Le cancer du poumon est une maladie malheureusement (trop) fréquente. On distingue deux types. Il existe d’une part le cancer primitif du poumon qui est une tumeur cancéreuse au niveau des bronches ou du tissu pulmonaire (c’est pour cela qu’on l’appelle broncho-pulmonaire), d’autre part, le cancer secondaire du poumon qui est une tumeur secondaire à la greffe d’une cellule cancéreuse qui s’est détachée d’un cancer d’un autre organe, et qui a migré vers le poumon (par exemple : un cancer de la peau, un cancer de l’os).

Un problème de santé publique

Le cancer primitif broncho-pulmonaire est un réel un problème de santé publique.

Dans 95% des cas, il est dû au tabac : fumeurs et anciens fumeurs sont concernés, mais aussi les non fumeurs. En effet, 5% de ces 95% sont la conséquence d’untabagisme passif.

Le risque d’avoir un cancer du poumon chez un non fumeur mais ayant un fumeur invétéré dans son entourage est réel, le risque est proportionnel à la quantité de fumée inhalée passivement, des chiffres statistiques le prouvent.


D’autres chiffres

Dans les 5% de malades restant, on retrouve souvent comme cause : une exposition à des produits cancérigènes (produits volatiles tels que des solvants), une irradiation (radioactivité), une exposition à l’amiante. Rares sont les cancers du poumon dont on ne retrouve aucune cause.

Le nombre de cancers du poumon augmente tous les ans en France comme dans les autres pays industrialisés.

Il augmente plus rapidement chez la femme que chez l’homme, les femmes fumant de plus en plus.

Des personnes de plus en plus jeunes sont atteintes d’un cancer du poumon, dès l’âge de 40 ans, ce qui est tout à fait logique étant donné que les jeunes se mettent à fumer de plus en plus tôt c’est logique.



Une quantité qui se compte en paquets/année

Le risque d’avoir un cancer du poumon augmente avec le nombre de cigarettes fumées dans une vie ; vous entendrez les médecins parler de « paquets/année » ; le chiffre calculé est corrélé à la quantité de tabac fumé sur une vie.

Le nombre de paquets/année est le produit du nombre de paquets de cigarettes fumés par jour par le nombre d’années. Par exemple : si vous fumez 10 cigarettes par jour pendant 10 ans cela correspond à ½ x 10 = 5 paquets/année ; si vous fumez 20 cigarettes par jour pendant 10 ans cela correspond à 1 x 10 = 10 paquets/année).

Au-delà de 20 paquets/année (c'est-à-dire 1 paquet par jour pendant 20 ans), le risque est réellement grand.
Pour en savoir plus : à lire nos dossiers :
Les consultations anti-tabac. C’est pour vous ?
S'arrêter de fumer avec patchs, gommes....


Différents types de cancers

Il y a plusieurs types de cancers selon le type de cellules constituant la tumeur. Tous sont graves, quel que soit leur type. 

Il semble que le pourcentage des types de cancers ait changé ces dernières années, la composition des cigarettes aussi a changé ainsi qu’une préférence marquée aujourd’hui sur les cigarettes blondes avec filtre plutôt que les brunes sans filtre il y a une ou plusieurs dizaines d’années.


La bronchite chronique = le lit du cancer ?

Le diagnostic de cancer du poumon est souvent fait tardivement ; le fumeur consulte rarement quand il tousse et crache. C’est normal, dira-t-il, puisqu’il fume. Or, il a sûrement une bronchite chronique, ce qui n'est pas anodin.

La définition de la bronchite chronique est sans ambiguïté : le diagnostic est posé quand le malade tousse plus de 3 mois d’affilée sur une année et ce, pendant 2 années de suite.

On pense qu’elle pourrait être le lit du cancer : en effet, une bronchite chronique est une inflammation permanente des bronches, les cellules sont en permanence irritées et peuvent se transformer en cellules cancéreuses.

Fumer + tousser = consultation médicale

Il ne faut pas attendre d’avoir du sang dans les crachats, une douleur dans lapoitrine ou une altération de l’état général (amaigrissement,fatigue…) pour consulter un médecin.

Sachez aussi que la bronchite chronique, si elle ne se transforme en cancer, se transformera à plus ou moins long terme en insuffisance respiratoire chroniqueparfois très handicapante avec un essoufflement permanent condamnant le malade au fauteuil, au besoin d’oxygène à domicile

Un dépistage précoce du cancer du poumon

Un dépistage précoce du cancer du poumon sera peut-être un jour à l’ordre du jour comme le cancer du sein chez la femme ou le cancer colo-rectal, le cancer de la prostate. Un scanner effectué systématiquement à partir d’un certain âge, chez les fumeurs, pourrait permettre de dépister les cancers du poumon plus tôt. 

Les chances de survie existent mais à quel prix

Quand un malade est atteint d’un cancer du poumon, les chances de survie existent et la médecine fera tout pour guérir le malade, au moins tout pour le soulager, éviter l’extension du cancer, éviter la douleur, …

Mais tout dépend de la taille de la tumeur, de son emplacement, de son type histologique, de son extension locale, de l’éventuelle présence de métastases à distance.

Docteur MC Bonduelle : 03/01/2011

Il faut donc faire un bilan d’extension de la maladie avec une panoplie d’examens : prises de sang, scanners, biopsies, scintigraphie osseuse.

Les traitements prescrits seront fonction des résultats du bilan d’extension de la maladie 

Si la tumeur est petite, elle sera enlevée chirurgicalement.

Parfois il faut enlever une partie du poumon (lobectomie), parfois il faut l'enlever dans sa totalité.

D’autres traitements sont associés : la chimiothérapie (perfusions de médicaments anti-cancéreux) et la radiothérapie (rayons). 

Les protocoles (c'est-à-dire le choix d’un ou de plusieurs traitements) sont fonction du type de cancer, de son stade de développement, de l’âge et de l’état général du malade.

Il est impératif que le malade cesse de fumer. Le risque d’avoir un cancer sur lespoumons restant est tout aussi important et surtout connu ; le traitement d’un second cancer serait aléatoire sur un terrain déjà fragilisé par le traitement du premier cancer et le cancer lui-même.



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 30 Avr - 08:45 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Salem


Hors ligne

Inscrit le: 24 Sep 2009
Messages: 681
Batiment: C
Localisation:
Point(s): -25
Moyenne: -0,04

MessagePosté le: Mer 2 Mai - 14:15 (2012)    Sujet du message: Le cancer du poumon Répondre en citant

Bannir rak ghir takhla3 fina hada colon hada cancer khla dare achare Bannir choufana hkayate djouha khire



PS : grand bravo et merci pour ce que vous faites pour le site


Revenir en haut
Ammar
Co-Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 1 203
Localisation: Quelque part
Point(s): 821
Moyenne: 0,68

MessagePosté le: Jeu 3 Mai - 12:39 (2012)    Sujet du message: Le cancer du poumon Répondre en citant

mdr mdr mdr mdr
EL BOULIGAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA


Battal eddoukhane  Okay
_________________
يا أخي في الهند أو في المغرب ... أنا منك، أنت مني، أنت بي
لا تسل عن عنصري عن نسبي .... إنه الإسلام أمي وأبي


Revenir en haut
Salem


Hors ligne

Inscrit le: 24 Sep 2009
Messages: 681
Batiment: C
Localisation:
Point(s): -25
Moyenne: -0,04

MessagePosté le: Jeu 3 Mai - 16:41 (2012)    Sujet du message: Le cancer du poumon Répondre en citant

ura vive echik FARHATTE ura

Revenir en haut
moh seghir
VIP

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2010
Messages: 114
Batiment: H
Localisation: ALGER
Point(s): 193
Moyenne: 1,69

MessagePosté le: Jeu 3 Mai - 23:54 (2012)    Sujet du message: Le cancer du poumon Répondre en citant

salam chkoune FERHATE allillou?  mdr mdr salam
_________________
chokrane rabi yahfedkoum


Revenir en haut
Salem


Hors ligne

Inscrit le: 24 Sep 2009
Messages: 681
Batiment: C
Localisation:
Point(s): -25
Moyenne: -0,04

MessagePosté le: Ven 4 Mai - 18:58 (2012)    Sujet du message: Le cancer du poumon Répondre en citant

sakssi ammar bouhafsse igoulek

Revenir en haut
michelle87


Hors ligne

Inscrit le: 18 Fév 2014
Messages: 1
Point(s): 1
Moyenne: 1,00

MessagePosté le: Mar 18 Fév - 16:06 (2014)    Sujet du message: Le cancer du poumon Répondre en citant

Bonjour, savez-vous lequel des traitements est le meilleur ? Je me renseigne sur le cancer du poumon, mais c'est difficile de trouver des bonnes informations pour savoir ce qui est le mieux entre la chirurgie, la chimiothérapie, et la radiothérapie
cancer du poumon traitement

Merci d'avance pour vos réponses.


Bonne journée


Michelle


Dernière édition par michelle87 le Jeu 20 Mar - 13:45 (2014); édité 2 fois
Revenir en haut
Djamel


Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2012
Messages: 292
Batiment: K
Localisation: France
Point(s): 408
Moyenne: 1,40

MessagePosté le: Mer 19 Fév - 00:08 (2014)    Sujet du message: Le cancer du poumon Répondre en citant

Bonjour 
c un médecin qui peut donner la meilleur réponse après examen Et analyse selon mon avis. Amicalement  bon courage dans vous recherche .  Mr. Green
_________________
Ta hiya y'a didou


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
YAHIAOUI


Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2012
Messages: 84
Localisation: iles de france
Point(s): 84
Moyenne: 1,00

MessagePosté le: Mer 19 Fév - 10:57 (2014)    Sujet du message: Le cancer du poumon Répondre en citant

bonjour
votre question est trop importante pour pour une reponse fiable n empeche que votre guerison inchaalah
dependra beaucoup des centres d hospitalisation ou vous vous dirigerez
de tout coeur nous sommes avec vous


 ps j ai entendu dire que beaucoup de patients n ont pu etre recus pour causes diverses au chua d alger mustapha


 sce pierre et marie curie(cancerologie)


  tenez bon et courage encore un fois de tout coeur avec vous 


Revenir en haut
pirou
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Avr 2009
Messages: 1 756
Batiment: L
Point(s): 623
Moyenne: 0,35

MessagePosté le: Mer 19 Fév - 18:55 (2014)    Sujet du message: Le cancer du poumon Répondre en citant

Bonjour Michelle est bievenu Okay ,

J'ai pris ces rensegnements d'un bon site http://www.cancer.ca/fr-ca/cancer-information/cancer-type/lung/pathology-and-staging/small-cell-lung-cancer/?region=qc ca peut  vous aider


Traitement du cancer du poumon à petites cellules
Le traitement du cancer du poumon à petites cellules est administré par des spécialistes du cancer, soit des oncologues. Certains se spécialisent en chirurgie, d'autres en radiothérapie ou bien en chimiothérapie (médicaments). Ces médecins discutent avec la personne atteinte de cancer pour choisir le plan de traitement.

Les plans de traitement sont conçus de façon à répondre aux besoins uniques de chaque personne atteinte de cancer. Les décisions relatives au traitement du cancer du poumon à petites cellules se basent sur les éléments suivants :

  • stade du cancer;
  • état de santé global de la personne atteinte et fonction respiratoire.
En présence d’un cancer du poumon à petites cellules, on a recours aux options de traitement suivantes.
Chimiothérapie
La chimiothérapie est le traitement principal du cancer du poumon à petites cellules. Le cancer du poumon à petites cellules se développe rapidement, alors il pourrait bien réagir à la chimiothérapie. On l’administre en même temps que la radiothérapie si le cancer est limité.

Les médicaments employés, les doses administrées ainsi que les horaires suivis varient d’une personne à  l’autre.

On traite le plus souvent le cancer du poumon à petites cellules en associant 2 médicaments, ce qui est plus efficace que si on administrait un seul médicament :

  • cisplatine (Platinol AQ) et étoposide (Vepesid)
    • C’est l’association médicamenteuse la plus employée pour le cancer du poumon à petites cellules.
    • On l’associe à une radiothérapie quand le cancer est limité.
    • On ne l’associe pas à la radiothérapie quand le cancer est étendu.
  • carboplatine (Paraplatin, Paraplatin AQ) et étoposide
    • On peut employer le carboplatine plutôt que le cisplatine si :
      • le cisplatine provoque des effets secondaires graves, comme l’insuffisance rénale;
      • la personne n’a pas un bon indice fonctionnel;
      • la personne est âgée de plus de 75 ans.
  • cyclophosphamide (Cytoxan, Procytox), doxorubicine (Adriamycin) et vincristine (Oncovin)
    • Cette association peut être employée pour un cancer du poumon à petites cellules qui récidive après avoir été traité avec du cisplatine, de l’étoposide et une radiothérapie.
  • étoposide par voie orale
    • On peut administrer ce médicament aux personnes qui ne peuvent pas tolérer une chimiothérapie d’association ou en présence d’un cancer qui récidive de 3 à 6 mois après avoir été traité avec d’autres associations chimiothérapeutiques.
Effets secondaires de la chimiothérapie du cancer du poumon à petites cellulesLes effets secondaires de la chimiothérapie dépendent surtout des éléments suivants :

  • type de médicament(s);
  • dose;
  • état de santé global de la personne atteinte;
  • administration d’une chimiothérapie seulement ou également d’une radiothérapie.
Les effets secondaires suivants sont ceux que les personnes traitées par chimiothérapie pour un cancer du poumon à petites cellules ont le plus souvent tendance à éprouver. Certaines personnes les ont tous alors que d’autres n’en ressentent que quelques-uns ou même aucun. Il y a des gens qui éprouvent des effets secondaires différents de ceux qui suivent :

RadiothérapieOn peut avoir recours à différents types de radiothérapie pour traiter le cancer du poumon à petites cellules.

  • Lors de la radiothérapie externe, un appareil émet la radiation vers la tumeur et une partie du tissu qui l’entoure.
    • En présence d’un cancer du poumon à petites cellules de stade limité, on associe la radiothérapie à la chimiothérapie.
      • La radiation est dirigée vers la tumeur pulmonaire et les ganglions lymphatiques voisins qui se trouvent dans le thorax.
    • En présence d’un cancer du poumon à petites cellules de stade étendu, la radiothérapie sert de traitement palliatif pour soulager les symptômes de la maladie.
  • L’irradiation prophylactique cérébrale (IPC) est une radiothérapie qu’on administre au cerveau tout entier.
    • Elle permet de prévenir la propagation du cancer au cerveau ou de traiter des cellules cancéreuses qui pourraient s’y être déjà propagées mais qu’on ne peut pas observer lors des examens d’imagerie.
    • On peut proposer l’IPC aux personnes atteintes d’un cancer du poumon à petites cellules de stade limité qui a bien réagi à la chimiothérapie et à la radiothérapie. Elle pourrait aider à prévenir la formation de métastases au cerveau et à améliorer la survie.
    • On peut proposer l’IPC aux personnes atteintes d’un cancer du poumon à petites cellules de stade étendu qui a bien réagi à la chimiothérapie. Ce n’est pas une option si le cancer n’a pas réagi à la chimiothérapie.
  • On peut proposer la radiothérapie stéréotaxique aux personnes dont le cancer du poumon à petites cellules a formé des métastases au cerveau.
Effets secondaires de la radiothérapie pour un cancer du poumon à petites cellulesPeu importe le type de traitement choisi pour un cancer du poumon à petites cellules, il est possible que des effets secondaires se produisent. Cependant, ils n’affectent pas toutes les personnes; si c’est le cas, chacune ne les ressent pas de la même façon. Les effets secondaires de la radiothérapie dépendent surtout des éléments suivants :

  • taille de la région traitée;
  • région ou organes spécifiques traités;
  • dose totale;
  • mode d’administration.
Les effets secondaires suivants sont ceux que les personnes traitées par radiothérapie externe pour un cancer du poumon à petites cellules ont le plus souvent tendance à éprouver. Certaines personnes les ont tous alors que d’autres n’en ressentent que quelques-uns ou même aucun. Il y a des gens qui éprouvent des effets secondaires différents de ceux qui suivent :

Les effets secondaires de la radiothérapie au cerveau peuvent comporter ceux-ci :

  • réactions de la peau;
  • amincissement ou perte des poils et des cheveux;
  • syndrome de somnolence – somnolence, fatigue, confusion;
  • œdème cérébral – maux de tête, nausées, vomissements, faiblesse.
ChirurgieOn a rarement recours à la chirurgie pour traiter le cancer du poumon à petites cellules puisqu’il s’est souvent déjà propagé à d’autres parties du corps au moment du diagnostic. On peut enlever la tumeur par chirurgie si cette opération sert à poser le diagnostic de tumeur pulmonaire. Si le rapport de pathologie laisse entendre que le tissu enlevé contient des cellules cancéreuses, on peut pratiquer une chirurgie pour enlever la tumeur si le chirurgien pense qu’il peut l’enlever complètement.
Suivi après le traitement du cancer du poumon à petites cellules
On fait un suivi régulier après le traitement d’un cancer du poumon à petites cellules.
Soins de soutien pour le cancer du poumon à petites cellules
Se rétablir du cancer du poumon à petites cellules et s'adapter à sa vie après le traitement diffèrent pour chacun, selon l'étendue de la maladie, le type de traitement administré et bien d'autres facteurs. Les soins de soutien permettent aux gens de surmonter les obstacles engendrés par le cancer du poumon.


Read more: http://www.cancer.ca/fr-ca/cancer-information/cancer-type/lung/pathology-an…
_________________
رضيتُ بالله رباً, وبالإسلام ديناً، وبمحمد صلى الله عليه وسلم نبياً, ورسولاً


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:41 (2016)    Sujet du message: Le cancer du poumon

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ouled Cité Mahieddine Ayoune el zorgue Index du Forum ->
Divers
-> Santé
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com