Ouled Cité Mahieddine Ayoune el zorgue Index du Forum

Ouled Cité Mahieddine Ayoune el zorgue
Discussions, échanger des photos de la cite mahieddine

 FAQ{FAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

AL MOUTANABI

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ouled Cité Mahieddine Ayoune el zorgue Index du Forum ->
Divers
-> أمثال و حكم
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
titi
Modératrice

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2010
Messages: 3 141
Batiment: C
Localisation: Ile de France...
Point(s): 1 147
Moyenne: 0,37

MessagePosté le: Jeu 14 Oct - 20:46 (2010)    Sujet du message: AL MOUTANABI Répondre en citant

إن أعظم كلمة هي الله
وأقوى كلمة هي الحق
وأطول كلمة هي الأبد
وأسرع كلمة هي الوقت
وأحلى كلمة هي الحب
وأعذب كلمة هي الأمل
وأحسن كلمة هي الأم
وأطهر كلمة هي الدين
وأضعف كلمة هي المحبة
وأبغض كلمة هي الإحتلال
وأشرف كلمة هي السمعة
وأسوأ كلمة هي الشيطان
وأحقر كلمة هي الخيانة

_________________
Pas peur la dame


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 14 Oct - 20:46 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
titi
Modératrice

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2010
Messages: 3 141
Batiment: C
Localisation: Ile de France...
Point(s): 1 147
Moyenne: 0,37

MessagePosté le: Jeu 14 Oct - 21:01 (2010)    Sujet du message: AL MOUTANABI Répondre en citant

سيعلم الجمع ممن ضم مجلسنا
بأنني خير من تسعى به قدم
أنا الذي نظر الأعمى الى أدبي
و أسمعت كلماتي من به صمم
أنام ملء جفوني عن شواردها
و يسهر الخلق جراها يختصم
الخيل و الليل و البيداء تعرفني
و السيف و الرمح و القرطاس و القلم
كم تطلبون لنا عيبا فيعجزكم
و يكره الله ما تأتون و الكرم
ما أبعد العيب و النقصان عن شرفي
أنا الثريا و ذان الشيب و الهرم

_________________
Pas peur la dame


Revenir en haut
titi
Modératrice

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2010
Messages: 3 141
Batiment: C
Localisation: Ile de France...
Point(s): 1 147
Moyenne: 0,37

MessagePosté le: Jeu 14 Oct - 21:03 (2010)    Sujet du message: AL MOUTANABI Répondre en citant

Les hommes sont à la dimension de leurs actes
C'est à la mesure de leur grandeur que leurs actes sont grands!
Aux yeux des petits, les petites choses sont immenses;
pour les grandes âmes, les grandes choses sont petites!
Seul et partout sans ami.Quand l'objet que l'on cherche est sublime,qui peut aider à l'atteindre?
Les désirs des âmes sont trop petits pour mériter que,pour eux,l'on s'entretue et s'épuise.
Pour le pieux,mieux vaut affronter la mort au sombre visage que le mépris.
Si l'on pouvait vivre à jamais, quel sens y aurait-il au courage
Et puisqu'il faut que l'homme meurt,qu'au moins ce ne soit pas en lâche!



Extraits d' Abou Ettaïeb El Moutanabi

_________________
Pas peur la dame


Revenir en haut
titi
Modératrice

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2010
Messages: 3 141
Batiment: C
Localisation: Ile de France...
Point(s): 1 147
Moyenne: 0,37

MessagePosté le: Jeu 14 Oct - 21:09 (2010)    Sujet du message: AL MOUTANABI Répondre en citant

Que saura celui qui joint notre assemblée

Que je suis le meilleur parmi ceux qui sont venu

Je suis celui que l'aveugle lit ma littérature

Et celui que le sourd entend ce que je dis

Je dors serein loin des tumultes de la vie

Au moment où les autres veillent en se tourmentant

Les chevaux, la nuit et le désert savent tous qui je suis

Aussi bien que l'épée, l'arc, la plume et l'encrier

Que de défauts vous nous cherchiez mais nos imperfections vous ne
trouvez

Vos allégations ne sont admises ni par dieu ni par l'hospitalité

Notre honneur s’élève loin de vos soupçons

Et je demeure une étoile même en vieillissant


_________________
Pas peur la dame


Revenir en haut
titi
Modératrice

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2010
Messages: 3 141
Batiment: C
Localisation: Ile de France...
Point(s): 1 147
Moyenne: 0,37

MessagePosté le: Jeu 14 Oct - 21:18 (2010)    Sujet du message: AL MOUTANABI Répondre en citant

Les 10 plus grands auteurs et poètes arabes


La littérature arabe a fortement marqué sa présence de tous temps, elle regorge de trésors : les auteurs arabes écrivaient aussi naturellement que Socrate parlait. Les ouvrages de chaque auteur ou poète étaient aussi immenses qu’ils étaient nombreux.
Chaque auteur avait sa propre manière d’extérioriser ce qui préoccupait son esprit ; une rancœur accumulée qui le poussait à dénoncer et à fustiger ceux qui l’ont humilié, ou une gratitude à présenter.

Les informations a propos les auteurs arabes qui existaient avant l’Islam sont très rares. Il existe une trace d’une œuvre, le « livre de job », qui date de la plus haute antiquité et qui fût composé par un arabe de l’Idumée. La preuve la plus claire et la plus indubitable, c’est que le traducteur hébreu n’a laissé dans sa traduction plus de cent mots arabes qu’apparemment il n’entendait pas.
Après l’Islam, la littérature arabe a connu une grande prospérité au point qu’il devint très difficile de sélectionner une dizaine ou une vingtaine d’auteurs comme étant les plus grands de tous les temps car chacun d’eux avait un don particulier qui le laissa gravé dans les mémoires.

EL DJAHED a toujours aimé le savoir et la lecture, il était très aimé par son entourage social, ses œuvres étaient sur des sujets différents ; la politique, l’histoire, les mœurs, les plantes, la langue et autres… Il n’a laissé pas moins de 280 livres qui occupent une très importante place dont la bibliothèque arabe …et qui ne connaît pas l’avare !

EL GHAZALI avait son propre cachet, il a étudié la jurisprudence, la science du langage et a lutté contre les philosophes, ses œuvres sont très présentes, surtout le livre de « la revivification de la science de religion ».

AL FARABI a été surnommé le deuxième maître pour sa vaste connaissance en philosophie, ses œuvres sur la musique et sur la logique sont traduites actuellement grâce à leur importance.

IBN SINA, dit Avicenne, était un philosophe, médecin, et mystique persan. Il était le canon de son époque au point ou il a pu faire éclipser les travaux faits avant lui, ses œuvres font preuve de ses capacités immenses et le livre « el-shifa » en témoigne.

IBN KHALDOUN, le grand penseur et son « mouquadima » qui est gravé dans les mémoires. Le fait que l’on soit en train de vivre ses idées est la plus grande preuve de sa réussite.

AHMED AMINE était connu par sa persévérance, il était un auteur bien instruit ; et bien qu’il occupait des postes administratifs, il avait toujours un amour particulier pour la recherche et de l’écriture. Sa production littéraire était importante et sa trilogie « fadjr el islam », « Doha el islam » et « dohr el islam » a eu un grand succès.

TAHA HOCEIN, un grand. Son handicap n’a fait qu’augmenter sa volonté, ses livres dépassent les 80, sans compter ses articles publiés dans les journaux. « el ayam », « hadith el arbiaa »,…faisaient partie de ses célèbres œuvres.

ABBES MAHMOUD EL AKKAD a toujours compté sur sa petite personne qui a fait de lui « un personnage de marque ». Il aimait beaucoup la lecture ; c’était un journaliste, écrivain et poète. Il a composé plus de 100 livres à propos des personnages islamiques, une sorte de réponse aux campagnes enragées portées sur l’islam.

GIBRAN KHALIL GIBRAN, poète et peintre libanais. Il fut l’un des pionniers des lettres arabes à la fin du XIX siècle. « Le prophète » est son chef-d’œuvre. Paru en 1923, c’est une œuvre poétique faite d’aphorismes et de sagesse. Aux questions de la vie (la spiritualité, l’amour, l’amitié, la vie, la mort, l’existence, la liberté…) un homme, le prophète répond. Des thèmes universels y sont abordés d’une manière simple et intelligente. Un livre de chevet pour tous et à tous les moments de la vie. Il est intemporel et mérite bien son appellation de livre culte.

NAGUIB MAHFOUZ, le premier arabe à recevoir le Nobel de littérature (1988) est un Egyptien né en 1911. Il entre dans la littérature alors qu'il n'a pas vingt ans. Au fil de plus de cinquante romans et recueils de nouvelles, il décrit sa société et sa ville le Caire et ses gens pendant près d'un siècle. La Trilogie du Caire rédigée dans les années 50 comprend « L'Impasse des deux palais », « Le Palais du désir », « Le Jardin du passé ». Un incroyable mélange des codes du roman européen et la subtilité de la langue arabe. Naguib Mahfouz, le père fondateur du roman arabe moderne dira cette phrase lorsque sa fille a reçu le prix Nobel pour lui (Il n'a jamais quitté le Caire même pour recevoir le prix Nobel) : " Je suis le fils de deux civilisations, pharaonique et islamique, qui formèrent un temps un mariage heureux ".


_________________
Pas peur la dame


Revenir en haut
pirou
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Avr 2009
Messages: 1 756
Batiment: L
Point(s): 623
Moyenne: 0,35

MessagePosté le: Sam 16 Oct - 04:20 (2010)    Sujet du message: AL MOUTANABI Répondre en citant

applaudir applaudir bravo tatouuuuu
_________________
رضيتُ بالله رباً, وبالإسلام ديناً، وبمحمد صلى الله عليه وسلم نبياً, ورسولاً


Revenir en haut
yakoub
VIP

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2009
Messages: 100
Batiment: J
Point(s): 217
Moyenne: 2,17

MessagePosté le: Dim 17 Oct - 10:55 (2010)    Sujet du message: AL MOUTANABI Répondre en citant

TITI RAKI TOP DES TOP BARAK ALLAH FIKE SISTERE

Revenir en haut
princess
VIP

Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2009
Messages: 133
Localisation: Alger
Point(s): 231
Moyenne: 1,74

MessagePosté le: Dim 17 Oct - 14:48 (2010)    Sujet du message: AL MOUTANABI Répondre en citant

Bravo titi clap clap clap
_________________
Nass Z'mane


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:31 (2016)    Sujet du message: AL MOUTANABI

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ouled Cité Mahieddine Ayoune el zorgue Index du Forum ->
Divers
-> أمثال و حكم
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com